Glaucome

logo et courbe des catégory quantel medical

QU’EST-CE QUE LE GLAUCOME ?

Le glaucome est un groupe de maladies caractérisé par une lésion progressive du nerf optique, pouvant finalement conduire à une cécité. En détruisant les fibres du nerf optique, le glaucome détériore lentement le champ visuel. 

Le fait de présenter une pression intraoculaire (PIO) supérieure à la normale est un signe précurseur important.

L’augmentation de la pression peut être liée à une surproduction d’humeur aqueuse (un liquide naturellement présent dans l’œil) et/ou à un manque d’évacuation de cette dernière. Il existe deux formes principales de cette affection : le glaucome à angle ouvert et le glaucome à angle fermé. Toutes deux entraînent une destruction des fibres du nerf optique, conduisant à une détérioration du champ visuel. 

Le glaucome est la deuxième cause mondiale de cécité.
Il touche plus de 78 millions de personnes dans le monde et, bien qu’il puisse survenir à tout âge, il est plus fréquent à un âge avancé.
 

Les signes et symptômes du glaucome varient en fonction du type et du stade de votre pathologie.

GLAUCOME A ANGLE OUVERT

  • Points noirs dans le champ visuel périphérique ou central, souvent au niveau des deux yeux
  • Vision en tunnel pour les stades les plus avancés

GLAUCOME A ANGLE FERME

  • Maux de tête sévères
  • Douleurs oculaires
  • Nausées et vomissements
  • Vision trouble
  • Halos autour des sources lumineuses
  • Rougeurs oculaires

Étant donné que les différentes formes de glaucome ne s’accompagnent d’aucun signe précurseur, il est important de passer régulièrement des examens ophtalmologiques incluant une mesure de la pression intraoculaire. Plus le glaucome est détecté tôt, plus les traitements seront efficaces. Après l’âge de 40 ans, il est nécessaire de procéder régulièrement à des vérifications, en particulier en cas de présence de facteurs de risque. 

Quelle que soit la forme de glaucome dont vous souffrez, votre ophtalmologiste réalisera une série d’examens :

  • Mesure de la pression intraoculaire (tonométrie)
  • Recherche de lésions du nerf optique à l’aide d’un examen du fond d’œil et d’examens d’imagerie
  • Recherche de zones de perte de la vision (examen du champ visuel)
  • Échographie de l’angle irido-cornéen (UBM)
  • Mesure de l’épaisseur de la cornée (pachymétrie)
  • Inspection de l’angle de drainage (gonioscopie)

Le glaucome est incurable. Si vous souffrez de cette maladie, vous aurez très probablement besoin d’un traitement à vie. On traite le glaucome en diminuant la pression à l’intérieur de l’œil (pression intraoculaire).En fonction de votre situation, les options qui s’offrent à vous sont des gouttes ophtalmiques soumises à prescription médicale, des traitements médicamenteux par voie oral, un traitement laser, une intervention chirurgicale ou une association de ces options.

Le traitement par gouttes ophtalmiques nécessite des instillations quotidiennes. Divers types de molécules peuvent être utilisés, parfois en association. 

Le traitement laser différe en fonction du type de glaucome. En cas de glaucome à angle fermé, qu’il s’agisse de la forme aiguë ou de la forme chronique, une intervention au laser appelée iridotomie peut être réalisée. La trabéculoplastie sélective au laser (SLT pour selective laser trabeculoplasty) est un traitement laser du glaucome à angle ouvert. Cette intervention est réalisée en ambulatoire à l’aide d’un laser SLT et vise à ouvrir les canaux bouchés dans le trabéculum.

Une nouvelle option de traitement au laser est disponible en cas de glaucome avancé et réfractaire. Cette intervention, réalisée au bloc opératoire, utilise un laser non thermique qui réduira la production d’humeur aqueuse et améliorera son drainage. 
Si votre œil ne répond pas aux procédures laser ou aux gouttes ophtalmiques, votre ophtalmologiste pourra vous proposer des interventions chirurgicales. 
Une intervention chirurgicale appelée trabéculectomie peut être réalisée. Il est possible de recourir à de petits dispositifs de drainage tels que des tubes ou à une chirurgie mini-invasive du glaucome (MIGS pour minimally invasive glaucoma surgery) pour drainer l’excès de liquide et faire baisser la pression intraoculaire.